.

RdV en Côtes du Rhône


Séjour 'COUP de COEUR'

Sejours-provence-languedoc.com

retour accueil

 

LES CEPAGES DE LA VALLEE DU RHONE

 

 

 

LES PRINCIPAUX CEPAGES ROUGES

 

Grenache noir

Caractéristiques générales: cépage très vigoureux et fertile mais sensible à la coulure (à la floraison) ; sa floraison a lieu généralement entre le 5 et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 15 septembre et le 10 octobre selon les zones. Il résiste bien au vent et très bien à la sécheresse. Le Grenache est la base des vins rouges méridionaux et de certains rosés fruités. 
Aptitudes œnologiques : potentiel alcoolique élevé, faible acidité, rondeur, arômes fruités et épicés.
Emploi :Gigondas (cépage principal, 50% minimum de l’encépagement), Côtes du Rhône (40 % minimum), Côtes du Rhône Villages (65 % maximum de l’encépagement jusqu’au 31/12/04 et 50 % minimum), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

 

Syrah

Caractéristiques générales : cépage expressif, à végétation importante ; sa floraison a lieu généralement entre le 5 juin et le 15 juin, il arrive à maturité entre le 10 septembre et le 5 octobre selon les zones et les années (8 jours avant le Grenache dans le sud). Il aime les situations climatiques douces, pas trop contrastées. La Syrah est le cépage rouge unique des Appellations Locales (Crus) des Côtes du Rhône septentrionales. En raison de sa richesse aromatique et de son intensité colorante, la Syrah est également de plus en plus utilisée dans les Côtes du Rhône méridionales.

Aptitudes œnologiques : coloré, résistant à l’oxydation, tannique, aromatique (framboise, cassis, violette, poivron).

Emploi : Cornas (100 %), Côte-Rôtie (80 % minimum), Crozes-Hermitage (85 % minimum), Hermitage (85 % minimum), Saint Joseph (90 %), Gigondas (15% minimum de l’encépagement  associé ou non avec le Mourvèdre), Côtes du Rhône (cépage principal), Côtes du Rhône Villages (20 % minimum de l’encépagement en association avec le Mourvèdre), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

 

Mourvèdre

Caractéristiques générales : cépage de fertilité moyenne. Sa floraison a lieu du 5 au 15 juin, il arrive à maturité à partir d’octobre. Il est très exigeant en chaleur et lumière, surtout dans sa dernière période de maturité ; les zones méridionales lui sont donc les plus favorables. Ses besoins en eau sont faibles mais réguliers. Il est sensible au vent.

Aptitudes œnologiques : ses tanins sont d'excellente tenue pour les vins rouges. L'intensité et la qualité de ses arômes croissent avec le vieillissement. Il dispose d'un pouvoir antioxydant, d'où son rôle dans certains vins rosés dont il prolonge la fraîcheur et enrichit les arômes.

Emploi : Gigondas (15 % minimum de l’encépagement en association possible avec la Syrah), Côtes du Rhône Villages rouges (associé à la Syrah pour 20 % minimum de l'encépagement), Côtes du Rhône rouges et rosés (cépage principal souvent inclus dans l'assemblage des vins destinés à une plus longue conservation).

 

 

 

LES PRINCIPAUX CEPAGES BLANCS

 

Grenache blanc

Caractéristiques générales : cépage vigoureux, de maturité intermédiaire (autres caractéristiques : voir Grenache noir).

Aptitudes œnologiques : il donne des vins blancs assez corsés, peu acides, ronds et longs en bouche.

Emploi : Lirac, Tavel, Vacqueyras, Côtes du Rhône Villages blancs et Côtes du Rhône blancs (dans l'assemblage), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

Clairette blanche 

Caractéristiques générales : cépage très vigoureux, il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Il est assez sensible au vent ; les sols maigres, secs, caillouteux et chauds lui sont favorables.

Aptitudes œnologiques : sensible à l'oxydation ce cépage donne des vins onctueux, aux arômes floraux, fins et complexes.

Emploi : Gigondas (10 % maximum de l’encépagement), Lirac, Tavel, Vacqueyras, Côtes du Rhône Villages blancs (associé au Grenache, au Bourboulenc à la Marsanne et à la Roussanne pour 80 % minimum de l'encépagement) Côtes du Rhône blancs (dans l'assemblage), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

 

Marsanne

Caractéristiques générales : cépage très vigoureux et généreux, il arrive à maturité à partir du 15 septembre. Rustique, il est implanté sur des terrains peu fertiles de coteaux. Il se plaît sur les sols chauds et caillouteux principalement dans les Côtes du Rhône septentrionales.

Aptitudes œnologiques : Il donne des vins puissants, d'acidité moyenne. Ses arômes floraux et de noisette se développent particulièrement avec le vieillissement.

Emploi : Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph, Saint-Péray, (dans toutes ces Appellations, il peut être associé à la Roussanne) ; Côtes du Rhône Villages blancs et Côtes du Rhône blancs (dans l'assemblage éventuellement), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux

 

 

Roussane

Caractéristiques générales : cépage de vigueur moyenne, il arrive à maturité courant septembre. Les sols chauds, caillouteux, bien drainés, les sols maigres et arides de coteaux ou les sols limoneux-calcaires caillouteux lui conviennent. C'est un cépage délicat et de grande finesse.

Aptitudes œnologiques : Il donne des vins de grande élégance, fins et complexes, développant des parfums floraux (chèvrefeuille, iris).

Emploi : Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph, Saint-Péray (dans toutes ces Appellations, il peut être associé à la Marsanne); Côtes du Rhône Villages blancs, Côtes du Rhône blancs, (dans l'assemblage éventuellement), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon.

 

 

Bourboulenc

Caractéristiques générales : cépage rustique et vigoureux, il arrive à maturité entre le 25 septembre et le 25 octobre. Très exigeant en chaleur (sa maturité tardive ne lui autorise donc que les secteurs méridionaux).

Aptitudes œnologiques : il donne des vins blancs frais d'arômes floraux, faibles en alcool, à boire jeunes

Emploi : Gigondas (10% maximum de l’encépagement), Lirac, Tavel, Vacqueyras, Côtes du Rhône Villages blancs (associé à la Clairette, Roussanne, au Grenache et à la Marsanne pour 80 % minimum de l'encépagement), Côtes du Rhône blancs (dans l'assemblage), Costières de Nîmes, Côtes du Luberon, Cotes du Ventoux

 

Viognier

Caractéristiques générales : cépage vigoureux, il arrive à maturité dès le début de septembre. Il se contente de terrains pauvres, secs et caillouteux.

Aptitudes œnologiques : riche en alcool, il donne aux vins de la rondeur et des parfums floraux (violette, aubépine, acacia) puis avec l'âge, de miel, de musc, de pêche et d'abricot sec.

Emploi : Condrieu (100 %), Château-Grillet (100 %), Côte-Rôtie (20 % maximum en cépage secondaire), Côtes du Rhône Villages blancs et Côtes du Rhône blancs (dont il enrichit le bouquet en assemblage), Coteaux du Tricastin.

 

 

 

 

LES CEPAGES SECONDAIRES

 

Carignan noir

Caractéristiques générales : cépage vigoureux de bonne et régulière fertilité. Sa floraison a lieu du 8 au 15 juin, il arrive à maturité assez tard entre le 25 septembre et le 25 octobre selon les zones. Il exige beaucoup de chaleur, n'est pas sensible à la sécheresse, ni au vent ; les terrains chauds et secs de coteaux lui conviennent particulièrement.

Aptitudes œnologiques : dans les terrains peu fertiles et en coteaux, il donne un vin de belle couleur, structuré, tannique ; sa vinification en macération carbonique permet d'extraire le maximum d'arômes.

Emploi : Côtes du Rhône rouges et rosés (30 % maximum de l'encépagement), Côtes du Rhône Villages rouges et rosés (20 % maximum de l'encépagement), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

Cinsault

Caractéristiques générales : cépage assez vigoureux de bonne et régulière fertilité ; il arrive à maturité dans la première moitié de septembre. Il exige beaucoup de chaleur et résiste à la sécheresse et au vent. Le rendement doit être bien maîtrisé.

Aptitudes œnologiques : coloration moyenne, arômes élégants et fruités, faible acidité, tanins souples ; adapté aux vins rosés vinifiés par saignées et aux vins primeurs.

Emploi : Tavel (15 % minimum), Gigondas (10 % maximum de l’encépagement), Côtes du Rhône Villages rouges et rosés (20 % maximum de l'encépagement), Côtes du Rhône rouges et rosés (30 % maximum de l'encépagement), Costières de Nîmes, Coteaux du Tricastin, Côtes du Luberon, Côtes du Ventoux.

 

 Picpoul, blanc et noir

Un bouquet assez riche de fleurs et de fruits, une forme élégante, peu tannique et fine. Cultivés dans le Gard et parfois à Gigondas

 

 Cournoise

Jadis connu sous le nom de Moustardier dans les vieux vignobles de Gigondas et de Tavel. Il est de nos jours très peu cultivé. Dans l'assemblage il confère des notes fruitées et épicées.

 

 

 

Vous pouvez réserver vos séjours par téléphone au 04 66 50 94 76 ou par internet en payant par chèque ou par carte bancaire :

© 2008 - Chambres-de-Vincent.com